Get Adobe Flash player
Catégories
ce site est utile, aidez nous à le maintenir au top

savoir-faire

Salon de l’Artisanat – Saint Etienne – Informations pratiques

Rencontre privilégiée entre les artisans et le grand public, le premier salon artisanal de la région a pour vocation de transporter les visiteurs, à la découverte des métiers de l’artisanat. Au gré des allées, 180 exposants – qu’ils soient du Bâtiment, de l’alimentation, de la production, des métiers d’Arts ou des services – présentent leur savoir-faire et leurs productions, avec des démonstrations durant 3 jours dédiés entièrement à ce secteur dynamique qu’est l’artisanat. 4 formules de stands à partir de 250 euros.

Lire la suite sur :  Salon de l’Artisanat – Saint Etienne – Informations pratiques.

Share

LA VOIE « K » S’EXPOSE EN GARE DE LYON PART-­‐DIEU

Lyon, le 6 décembre 2011

LA VOIE K S’EXPOSE EN GARE DE LYON PART-­‐DIEU
Exposition Photo du 11 au 31 décembre 2011


Pendant près de 10 mois, 200 ouvriers, chefs d’équipe et conducteurs travaux, représentant une vingtaine de corps de métier différents, se sont relayés discrètement sur le chantier de mise à quai de la Voie K en gare de Lyon Part-Dieu.

Le 11 décembre prochain, à l’occasion de la mise en service de ce nouvel aménagement, un concept de communication et un parti pris créatif inédits sont déployés, in situ, pour partager l’événement avec les 100 000 voyageurs et piétons qui passent quotidiennement en gare de Lyon Part-Dieu.
Une exposition photo, signée Nicolas Robin, va accueillir pendant 3 semaines (du 11 au 31 décembre 2011) les premiers voyageurs. 21 photos de l’artiste rendent hommage aux hommes qui ont oeuvré à la réalisation d’un chantier ambitieux, celui de créer ce quai supplémentaire, le 11e, dans une gare en service. Si ces photos illustrent la pluridisciplinarité des savoir-faire, elles en valorisent surtout la dimension humaine : que représenteraient en effet 1 000 m² de béton, 240 t de poutres métalliques ou 4 000m² de peinture sans les coffreurs, les charpentiers ou les peintres ? Dans cette exposition photo, la valeur ajoutée humaine prend tout son sens grâce au légendage de chacune des photos.

Le lieu de cette exposition est tout aussi inédit. Elle ne pouvait en effet trouver meilleur écrin que le site même du chantier. Les vues de l’artiste seront présentes en exclusivité sur l’ensemble du réseau d’affichage du quai et de la rampe d’accès à la Voie K. Pour tirer le meilleur parti du support d’exposition, rétro éclairé, les tirages ont été réalisés sur film translucide. Le tout forme une galerie photo atypique et offre un témoignage artistique et humain dans un espace à vocation publicitaire et commerciale.

En résonance à cette galerie photo, la structure même de la gare deviendra support de l’expo : la façade côté Villette, le hall, et l’ascenseur d’accès à la voie K s’habilleront de tirages grand format.
- Conception : agence etcompagnie, www.etcompagnie.fr
- Photographe : Nicolas Robin, www.nicolasrobin.com
- Annonceurs : Réseau Ferré de France et Gares & Connexions, maîtres d’ouvrage

CONTACTS PRESSE :
Réseau Ferré de France
Juliette MANNONI
Tél. 04 72 84 53 85
juliette.mannoni@rff.fr
www.rff.fr/rhone-alpes-auvergne
Photos et vidéos libres de droit disponibles à la demande sur le site http://www.mediatheque-rff.fr/

Share

Le Figaro – Sociétés : Le FSI prend une participation de 5 % dans le capital de Bull

Le groupe informatique français détient un savoir-faire stratégique dans les supercalculateurs et la sécurité.

Le Fonds stratégique d’investissement (FSI), filiale de la Caisse des dépôts et de l’État, vient de prendre une participation de 5 % dans le capital du groupe informatique français Bull pour environ 25 millions d’euros. Il devient ainsi le troisième actionnaire derrière Crescendo et associés, holdings de Philippe Vannier, PDG depuis mai 2010, qui contrôlent 22 % du capital et France Télécom qui en détient 8 %.

«Cet investissement répond aux deux missions du FSI : réaliser des investissements avisés et soutenir les entreprises françaises qui détiennent des positions stratégiques», explique Bertrand Finet, membre du comité exécutif du FSI. Cette opération n’est pas une résurgence du passé avec le retour en force de l’État français dans le capital de Bull. Aujourd’hui Bull n’a plus grand-chose à voir avec le «champion français de l’informatique» ou la perle «du plan calcul» des décennies 70 et 80. Le groupe, totalement privé, s’est restructuré autour de quatre grands métiers : la puissance de calcul (16 % du chiffre d’affaires), la sécurité (12 %), les services d’infrastructures informatiques (48 %) et les services d’intégration (24 %, signaux radio d’engins explosifs). Un concentré de technologie, critique pour l’armée.

Philippe Vannier a mis en œuvre un plan de développement baptisé BullWay 2011-2013 qui a donné ses premiers résultats au cours du semestre écoulé. Le chiffre d’affaires a grimpé de 3,6 %, à 612 millions d’euros avec, à la clé, un bénéfice net de 7,4 millions contre une perte de 18 millions il y a un an. Son bilan est solide avec 280 millions d’euros de trésorerie nette. «Le FSI a la volonté d’accompagner le management dans sa stratégie de développement d’un leader européen des systèmes numériques critiques», ajoute Bertrand Finet.

«Bull a deux atouts qui font la différence : la puissance de calcul et la sécurité des systèmes critiques, ce qui nous permet de gagner des parts de marché. Notre plan prévoit une croissance supérieure à celle du marché informatique pour atteindre 1,4 milliard de chiffre d’affaires en 2013», explique Philippe Vannier, le PDG. Pour accélérer son développement, Bull cherche à faires des acquisitions. Pour les financer, il pourrait faire appel au marché et le FSI serait prêt à apporter de l’argent frais.

Le projet Numinnov

Bull est très connu pour ses supercalculateurs comme le Tera 100, utilisé par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), et pour ses systèmes de sécurité.

LIRE LA SUITE sur Le Figaro – Sociétés : Le FSI prend une participation de 5 % dans le capital de Bull.

Share
rejoignez moi sur viadéo
Sur Viadéo
Archives