Get Adobe Flash player
Catégories
ce site est utile, aidez nous à le maintenir au top

like

Cinq conseils pour être mal référencé par Google !

Vous en avez marre d'arriver en première page de Google ? Voici cinq méthodes à utiliser si vous voulez être pénalisé par le moteur de recherche, qui a modifié son algorithme cet été. Analyse des différentes techniques avec un expert du référencement.

 

Cinq conseils pour être mal référencé par Google !

 

Google Panda, la mise à jour de l’algorithme de Google lancée en France cet été, a eu une incidence sur 12 % des requêtes, selon la firme américaine. Conséquences pour les sites concernés ? Une baisse de trafic de 50 à 90 %…
Revue de détail des cinq méthodes à mettre en place si vous voulez disparaître aux yeux des internautes, avec Laetitia Chessé, responsable référencement dans la web agency Linkéo.

1 – Faire du copier-coller de contenu

L’ennemi numéro 1 de Google Panda ? Les "fermes de contenu", ces sites qui génèrent des contenus de faible qualité pour générer des revenus publicitaires. Une des techniques les plus utilisées par ces sites est le « scrapping », qui consiste à copier-coller du contenu depuis un autre site sans que la source ne soit mentionnée.
« L’objectif principal de la mise à jour de Google est de privilégier les sites à forte valeur ajoutée, rappelle Laetitia Chessé. Le moteur de recherche veut se positionner comme un "bienfaiteur du Web" en favorisant les sites qui cherchent d’abord à séduire l’internaute plutôt que les annonceurs. »

« Le scrapping est facilement repéré par les robots de Google, explique Laetitia Chessé. L’algorithme sanctionne ensuite les sites qui utilisent cette technique en les reléguant en page 2 ou 3 de ses résultats de recherche. »
Vous l’avez compris, pour être sûr de vous retrouver en page 23 des résultats Google, ne produisez jamais de contenu original.

Les techniques qui consistent à dupliquer une page plusieurs fois sur un même site (la page a ainsi plusieurs adresses URL) ou à écrire des mots-clés bien référencés en blanc sur fond blanc sont aussi très efficaces si l’on veut se faire pénaliser par le moteur de recherche.
2- Privilégier la quantité à la qualité

Certaines "fermes de contenus" ont cherché à piéger Google en créant du contenu original afin de rester en bonne position sur les pages de recherches. Pour cela, ils font appel à des rédacteurs, souvent basés à l’étranger dont les textes, payés au lance-pierres, sont truffés de fautes d’orthographe et sont de très mauvaise qualité. Google affirme que Panda est désormais capable de les repérer et qu’ils seront sanctionnés en conséquence.
Mais pour la responsable référencement de Linkéo, ce n’est pas encore la meilleure technique pour se faire pénaliser. « Les robots ne sont pas capables de juger la qualité d’un texte, tant qu’il est original, explique-t-elle. D’autant qu’on trouve des fautes d’orthographe partout sur Internet, que ce soit sur des sites de qualité – dans les commentaires ou les forums – que sur les autres. »

3- Faire des liens vers votre site depuis des sites générés par des robots

L’ancien algorithme de Google mettait en avant les sites recommandés par d’autres à travers des liens.
Les professionnels du référencement l’ont bien compris et ont mis en place des logiciels permettant d’éditer une multitude de sites sur lesquels on retrouve des liens vers le site cible (celui sur lequel ils veulent générer du trafic).

La mise à jour de l’algorithme du moteur de recherche en tient compte désormais et relègue ces sites en fin de résultats.

4- Éviter tout contact avec les médias sociaux

L'une des grandes nouveautés du Google Panda est de prendre en compte les recommandations des internautes pour favoriser – ou sanctionner – le référencement d’un site.
« Google est obligé de se baser sur l’humain pour juger de la qualité d’un site car ses robots ne sont pas suffisamment performants », analyse Laetitia Chessé.
Un article qui a été plusieurs fois "liké" sur Facebook, "twitté" ou recommandé via Google + sera automatiquement mis en avant, car l’algorithme considère que si les internautes le recommandent c'est qu'ils en ont apprécié la qualité.
Ainsi, pour ne pas vous retrouver tout en haut des résultats de recherche, ne mettez surtout pas en bas des pages de votre site des boutons type "Like", "Tweet" ou "+1".

5- Faites fuir votre visiteur par tous les moyens

Une autre nouveauté du Google Panda est de favoriser le référencement des sites sur lesquels les internautes passent beaucoup de temps.
« C'est une supposition, Google n'a pas communiqué officiellement là-dessus, nuance Laetitia Chessé. Ils cherchent tous les moyens de pouvoir estimer la qualité d’un site, et le temps passé dessus en est un indicateur. »
Pour que votre visiteur passe le moins de temps possible sur votre site, multipliez les effets répulsifs : intégrez beaucoup de publicités par exemple (en préférant évidemment les fenêtres "pop up", qui apparaissent automatiquement).

Pour en savoir plus sur le nouveau mode de fonctionnement de Google :
- Le moteur de recherche a mis à disposition des webmasters un guide (en anglais) permettant de mieux comprendre les attentes du nouvel algorithme.

- Si vous avez enfin réussi à vous faire blacklister par Google mais que vous regrettez votre geste, vous pouvez toujours demander à Google de réévaluer votre site via le formulaire prévu à cet effet .

 

 

Lire la suite sur :   Cinq conseils pour être mal référencé par Google !.

Share
rejoignez moi sur viadéo
Sur Viadéo
Archives