Get Adobe Flash player
Catégories
ce site est utile, aidez nous à le maintenir au top

chiffre d’affaires

AVENIR FINANCE : 09/02/2012 – Chiffre d’Affaires T4 2011 | Zone bourse

COMMUNIQUE DE PRESSE Le 9 février 2012

Forte hausse du Chiffre d'Affaires 2011 (+27%) Croissance en ligne avec les objectifs du plan 2015

En K EUR 2011 2010 Var.
Gestion Privée 13 599 12 258 11%
Gestion d'Actifs 20 657 14 613 41%
Total 34 256 26 871 27%

Avenir Finance réalise au titre de l'exercice 2011 un Chiffre d'Affaires de 34,2 millions d'euros en forte hausse par rapport à 2010. Les deux métiers du groupe – la Gestion Privée et la Gestion d'Actifs – contribuent à cette croissance.

Gestion Privée

Malgré la baisse des marchés financiers, le pôle Gestion Privée enregistre un Chiffre d'Affaires de 13,6 millions d'euros en hausse de 11% par rapport à 2010. Les équipes commerciales internes, les réseaux partenaires (Ageas France et les banques privées des grands réseaux bancaires) et Internet (Sicavonline) participent activement à cette dynamique commerciale. Avec plus de 28 millions d'euros collectés en 2011 (+ 115% par rapport à 2010), la collecte de SCPI a été particulièrement soutenue.

Gestion d'Actifs

Le pôle Gestion d'Actifs enregistre un Chiffre d'Affaires de 20,6 millions d'euros, en forte hausse (+41%) par rapport à 2010. La Gestion d'Actifs profite d'une activité immobilière dynamique, grâce au développement des réseaux de distribution directe et indirecte. Elle bénéficie également de la nouvelle activité de contractant général non exécutant lancée fin 2010. Le Chiffre d'Affaires d'Avenir Finance Investment Managers, la société de gestion, est stable. L'excellente performance des fonds de performance absolue – AFIM OFP – compense la baisse mécanique de chiffre d'affaires liée à la baisse des marchés d'actions.

Résultats et Perspectives

Avenir Finance est dorénavant bien engagée dans la mise en oeuvre de son plan 2015. Le Chiffre d'Affaires, en forte hausse, devrait progresser dans les mêmes proportions en 2012 et 2013, pour atteindre l'objectif intermédiaire de 55 millions d'euros en 2013. Les résultats 2011 (publiés le 28 mars
2012), en hausse significative, sont pénalisés par la baisse des marchés au second semestre qui coûte un peu plus de 2 points de marge par rapport à l'objectif fixé.
En 2012 et 2013, la hausse du Chiffre d'Affaires génèrera, grâce à une stricte maîtrise des coûts et aux investissements (principalement commerciaux) réalisés depuis deux ans et dorénavant rentabilisés, une hausse très significative des marges.
Le groupe Avenir Finance fera un point précis de son activité, de son plan 2015 et des perspectives
2012-2013 à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, le mercredi 28 mars 2012.

Prochain rendez-vous : Publication des résultats annuels le mercredi 28 mars 2012 après Bourse.

Note : Les procédures d'audit des comptes sont en cours.

A propos d'Avenir Finance - www.avenirfinance.fr: Avenir Finance est un groupe financier indépendant coté spécialisé dans la gestion privée et la gestion d'actifs. Avenir Finance s'appuie sur son réseau Avenir Finance Gestion Privée, son site Sicavonline et les grands acteurs de la gestion privée pour proposer aux investisseurs privés aisés une offre patrimoniale complète, moderne et à forte valeur ajoutée. En gestion d'actifs, le groupe propose une gamme de fonds et d'investissements gérés par un pôle unique d'expertises développées en performance absolue, allocation d'actifs et immobilier ancien de prestige. Avenir Finance

 

Lire la suite sur :    AVENIR FINANCE : 09/02/2012 – Chiffre d'Affaires T4 2011 | Zone bourse.

Share

Ils ont choisi Lyon

A quelques heures du lancement de l’édition 2011 de la Fête des Lumières, retour sur les différents impacts générés par cet évènement populaire incontournable.

Visiteurs

Les visiteurs étrangers viennent chaque année plus nombreux à la Fête des Lumières.

En 2010, pendant la manifestation, 1 visiteur sur 3 de l’Office du Tourisme du Grand Lyon était étranger, avec une fréquentation majoritairement composée d’Italiens (21 %), d’Espagnols (15 %), de Suisses (14 %), et d’Allemands (8%). A noter que pour la première année, les touristes en provenance d’Asie (8 %) apparaissent dans le Top 5 des visiteurs.

Les visiteurs français (hors Rhône-Alpes et Ile de France) représentent quant à eux 37 % des visiteurs accueillis au Pavillon d’accueil.

lyon fete des lumieres 2010 300x199 Fête des Lumières : Quels impacts ?

Visites guidées

Alors que l’hiver n’est pas la période la plus favorable au tourisme, on observe une très nette hausse de visites de la ville au moment de la Fête des Lumières. Au cours de l’édition 2010, 317 groupes de visiteurs ont suivi les visites guidées organisées par l’Office du Tourisme entre le 8 et le 12 décembre 2010. Le pavillon d’accueil de l’Office du Tourisme avait alors enregistré des pics d’affluence, avec une augmentation de la fréquentation de 80% de visiteurs.

Professionnels du tourisme

L es professionnels du tourisme programment généralement la Fête des Lumières d’une année sur l’autre. A ce jour, 590 tour-opérateurs et agences de voyages en France et dans le monde programment la fête (Allemands, Belges, Autrichiens, Chinois, Coréens, Espagnols, Italiens, Japonais, Anglais, Suisses, Russes, etc.).

fete des lumieres bellecour 20111 300x198 Fête des Lumières : Quels impacts ?

Économie locale

Les répercussions de la manifestation sont très positives pour les acteurs économiques locaux : les bars et restaurants du centre-ville multiplient leur chiffre d’affaires par 4,6, des hôtels sont réservés 6 mois à l’avance et 15 000 chambres sont occupées au cours de l’évènement, sans compter les visiteurs optant pour un autre mode d’hébergement.

Tremplin à l’exportation

La Fête des Lumières représente un véritable show-room à ciel ouvert. Les délégations étrangères viennent repérer non seulement les nouvelles tendances artistiques et technologiques, mais souvent, viennent choisir la ou les œuvres qu’ils exposeront dans le cadre de leur propre festival Lumière.

C’est pour un certain nombre de créations artistiques présentées à lyon le début d’un tour du monde, et le début de la célébrité pour leurs auteurs.

Depuis 2008, plus de 30 œuvres ont connu au moins une seconde vie dans d’autres festivals tels que Night Lights à Singapour, ou encore Light in Jérusalem. L’ensemble de ces productions a généré depuis 2008 plus de 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les concepteurs.

Fête des Lumières

Office du Tourisme de Lyon

Lire la suite sur :  Ils ont choisi Lyon.

Share

La vente aux professionnels décolle sur le web, Actualités – Les Echos Entrepreneur

Selon une étude de PowerBoutique, le nombre de transactions réalisées par les sites BtoB a bondi de 149 % en un an.

Dans le cadre de son enquête nationale sur l’activité e-commerce des PME, PowerBoutique (création de sites internet) a présenté une étude sur les sites dédiés à la vente aux professionnels. C’est donc 130 sites spécialisés BtoB qui ont été passés au crible.

Premier constat : le e-commerce de pros à pros attire toujours de nouveaux acteurs. Le nombre de sites dans ce secteur a progressé de 32 % depuis un an et un site sur trois compte moins de deux ans  d’ancienneté. Parallèlement, l’audience des e-marchands BtoB est grandissante avec un nombre de visiteurs en hausse de 67 %.

Autre résultat marquant : les entreprises achètent de plus en plus sur internet, que ce soit du matériel industriel, de l’équipement, des fournitures de bureau… Les transactions enregistrées sur l’année ont en effet bondi de 149 % pour un montant moyen d’achat en hausse de 12 % sur la même période à 253 €. Le tiers de ces transactions sont encore réglées par mode de paiement traditionnel (virement ou chèque) contre 40 % en 2009. Quant au chiffre d’affaires global du web BtoB, son évolution est du même ordre, +178 % en un an. Les performances moyennes de chaque site ont plus que doublé sur la période (+111 %) et ce malgré une concurrence accrue.

Enfin, plus de la moitié des sites BtoB étudiés sont exportateurs. La part réalisée à l’international est certes encore modeste, 10 % du chiffre d’affaires total. Mais cette proportion est vouée à croître dans les prochaines années, selon PowerBoutique.

Bruno Askenazi

Lire la suite sur :   La vente aux professionnels décolle sur le web, Actualités – Les Echos Entrepreneur.

Share

Allemagne : les commandes industrielles bondissent de 5,2% en octobre

Le 06 décembre 2011 par Astrid Gouzik

Production

© Fotolia

Les chiffres publiés mardi 6 décembre créent la surprise. Une bonne nouvelle pour l’Allemagne après trois mois consécutifs de baisse.

En octobre, les commandes industrielles ont été dopées par de gros ordres à l’étranger. « La production industrielle devrait dans un premier temps conserver son rythme d’évolution tranquille », prédit le ministère de l’Economie, qui publie les chiffres.

Les chiffres du mois d’octobre sont de bon augure pour le troisième trimestre. Ils pourraient même être un signe encourageant pour l’économie allemande après que l’agence Standard and Poor’s a annoncé la mise sous surveillance des notes d’endettement à long terme de quinze pays de la zone euro.

Peter Kaidusch, de Natixis, vient toutefois nuancer la bonne nouvelle et rappelle aussi que l’indice PMI de l’Allemagne fait lui mauvaise figure. »La tendance générale est à la baisse et l’industrie allemande ne pourra pas toujours être coupée du monde », prévient-il.

Une analyse confortée en partie par la baisse de la demande des produits « made in Germany », notamment en Europe. En effet, plusieurs pays de la zone euro sont contraints d’opérer des économies drastiques pour résister à la  tempête provoquée par la crise de la dette.

Lire la suite sur :  Allemagne : les commandes industrielles bondissent de 5,2% en octobre.

Share

Tipiak progresse bien sur le sec mais moins sur… – Epicerie, alimentation

La marque d’épicerie et de plats surgelés clôt son exercice du 1er semestre 2011 avec un chiffre d’affaires en progression de 6,2 % mais subit la hausse du prix des matières premières.

Tipiak évolue a deux vitesses. Le chiffre d’affaires net consolidé du groupe au 1er semestre 2011 ressort à 67,7 millions d’euros (+6,2 %) grâce au dynamisme des ventes dans le secteur du sec (+10 %). Dans le secteur froid par contre, la croissance est plus modérée (+4 %), en raison d’une stabilisation des ventes dans les circuits de distribution spécialisés mais progresse cependant en GMS. Le resultat net de l’activité au 1er semestre s’établit à – 1,7 million d’euros, en raison d’une forte saisonnalité de l’activité. Le taux de marge brut perd 2,4 points par rapport à celui du 1er semestre 2010, à 59,3 %. En conséquence, l’excédent brut d’exploitation et le résultat opérationel, sont en net retrait par rapport à la période précédente. Les résultats économiques sont marquées par les fortes hausses des prix des matières premières. Par ailleurs, au cours de la période, le groupe a engagé pour 2,8 millions d’euros, le programme d’investissements prévu pour 2011 (11 millions d’euros).
Pour l’ensemble de l’année 2011, Tipiak envisage une croissance soutenue des ventes et une consolidation des résultats. Mais le second semestre sera à nouveau marqué par la volatilité et la hausse des prix des matières premières. Le développement de la marque sera poursuivi et soutenu par une politique d’innovation produits.

Lire l’article sur :   Tipiak progresse bien sur le sec mais moins sur… – Epicerie, alimentation.

Share

Une comptabilité de trésorerie pour un régime super simplifié de comptabilité, Actualités – Entrepreneur

La loi de simplification et d’amélioration de la qualité du droit a créé, sur la forme du régime super simplifié fiscal, un régime super simplifié comptable.

Outre l’autorisation de publication d’une annexe abrégée pour les sociétés soumises de plein droit, ou sur option, au Régime Simplifié d’Imposition (RSI), le législateur a admis la possibilité pour ces mêmes entreprises de tenir une comptabilité de trésorerie (C.Com. art. L 123-25, al. 2 créé par la loi n° 2011-525 du 17 mai 2011). De ce fait, à l’image des personnes physiques, ces sociétés pourront, n’enregistrer leurs dettes et leurs créances qu’à la clôture de l’exercice. Cependant, cette option ne signifie en rien le retour à une comptabilité en partie simple (laquelle a été rendue caduque depuis la publication du traité de comptabilité du Vénitien Luca Pacioli en 1494 !) ; la contrepartie des encaissements et des décaissements doit toujours être indiquée. Plus clairement, les recettes et les dépenses ne seront, pour ces sociétés, prisent en compte que lorsqu’elles auront été effectivement perçues ; une régularisation intervient en fin d’exercice afin de rattacher les factures – d’achat et de ventes – non encore réglées. Cette option a également été reprise sur le plan fiscal (CGI. art. 302 septies A ter A 1. bis créé par la loi précitée).

Pour rappel, sont concernées les sociétés dont le chiffre d’affaire ne dépasse pas 777 000 € pour celles commercialisant des marchandises et 234 000 € pour les prestataires de services. Les entreprises ne devront, par ailleurs, pas dépasser l’un des deux seuils suivants : 3 650 000 € pour le total du bilan et 50 pour le nombre moyen de salariés. Cependant, cette faculté n’est pas reconnue pour les sociétés contrôlées par une société établissant des comptes consolidés. La mesure de simplification vise en effet les petites structures indépendantes, et non pas les deniers nés d’une holding chapeautant une constellation de micro-sociétés.

Pierre Cléon

Lire la suite : Une comptabilité de trésorerie pour un régime super simplifié de comptabilité, Actualités – Les Echos Entrepreneur.

Share

Avenir Finance : forte croissance sur le semestre

(Boursier.com) — Le groupe Avenir Finance enregistre au titre du 1er semestre 2011 un chiffre d’affaires de 18,3 Millions d’Euros, en hausse de 43% par rapport au premier semestre 2010. Son résultat net est positif de 522 KE, soit x2,8 par rapport au premier semestre 2010. L’activité du second trimestre profite, du lancement de 7 programmes immobiliers et de 2 nouvelles SCPI. Les ventes immobilières et la collecte de SCPI ont fortement augmenté au cours de ce trimestre. L’impact positif sur le chiffre d’Affaires est immédiat.

Conformément au plan stratégique à 5 ans défini par Avenir Finance, le métier Gestion Privée profite du développement des partenariats, notamment avec Ageas France. Le métier Gestion d’Actifs a bénéficié au premier semestre du lancement d’un nombre important de programmes immobiliers et de deux SCPI. Au second semestre, la Gestion d’Actifs sera à nouveau portée par la commercialisation de nouveaux immeubles et d’une nouvelle SCPI.

La dynamique propre aux deux métiers du groupe, renforcée par le positionnement stratégique de l’offre produits (SCPI de rendement, immobilier ancien patrimonial, valeurs mobilières hors fonds en Euros et gestion à performance absolue) permet à Avenir Finance de confirmer ses prévisions pour l’exercice 2011. Le groupe anticipe ainsi un Chiffre d’Affaires en hausse de 20% et une marge opérationnelle courante supérieure à 5%.

Pour son Plan stratégique 2013 et 2015, et malgré un environnement toujours relativement incertain, le groupe Avenir Finance réitère ses prévisions de croissance et maintient les objectifs annoncés. Le groupe prévoit, en 2013, un chiffre d’affaires de 55 ME et, en 2015, un chiffre d’affaires de 88 ME. Il prévoit également pour 2015, une Marge d’Exploitation de 15% et un Résultat Opérationnel Courant de 13,2 ME.

viaAvenir Finance : forte croissance sur le semestre.

Share
rejoignez moi sur viadéo
Sur Viadéo
Archives