Get Adobe Flash player
Catégories
ce site est utile, aidez nous à le maintenir au top

Les défaillances d’entreprise en 2013

Ce n’est pas une surprise, les chiffres de la défaillance des entreprises font état d’un nouveau record : Pour l'année 2013, 63452 défaillances soit une augmentation de 5.3% par rapport à 2012.

 

« La crise financière en 2007 a très vite asphyxié l’économie réelle à partir de 2008 avant que le mur de la dette ne vienne rattraper les états membres de l’Union Européenne à partir de 2010 et surtout 2011.

 

En France, le niveau quasi historique des défaillances d’entreprises avait marqué de son empreinte l’année 2009 ; l’industrie payait alors un lourd tribut à la crise. 

 

L’année 2012 était annoncée comme plus sévère encore. Le bilan est pourtant là ; 2012 aura été compliquée mais les entreprises ont résisté. Moins de 60 000 entreprises ont été contraintes de déposer le bilan ; le chiffre reste très élevé mais sensiblement inférieur aux 62 300 de 2009. "

 

Le niveau atteint nous ramène au record de 2009.

 

Le secteur de la construction qui était le plus touché en 2012, représente encore à lui seul 32% des défaillances.

 

Les secteurs de la distribution, de l’électronique-informatique-télécoms enregistrent une forte progression de défaillances respectivement de 9.7% et 9.2% pour un total de 7936 défaillances.

 

Les défaillances dans le secteurs des services progressent de plus de 6% et notamment dans le domaine des services aux particuliers.

 

Au cours des 7 dernières années, on enregistre un nombre de défaillance à peu près stable des entreprises individuelles (15.000), en revanche c’est le nombre de défaillances des sociétés commerciales qui ne cesse de progresser.

 

Au delà des chiffres, il convient de rappeler que la défaillance d’entreprises a des conséquences dommageables pour les dirigeants.

 

– L’entrepreneur individuel est indéfiniment responsable du passif,
– Le dirigeant de société bien que normalement limité dans son engagement au montant des apports est dans la pratique engagé au titre des cautions qu’il a consenties personnellement.

 

Nul n’est à l’abri d’une défaillance, l’anticiper, se faire conseiller par des professionnels sont autant d’atouts pour limiter les désastreux effets financiers et humains qui en découlent sur le plan personnel.

 

 

"Comment procéder quand son entreprise est en difficulté ?"

En savoir plus : Contactez nous 06 66 89 46 56 Pierre-André Fontaine 


Share

2 réponses à Les défaillances d’entreprise en 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
rejoignez moi sur viadéo
Sur Viadéo
Archives